Clubs, balles, sacs et vêtements pour le golf

Que vous soyez un golfeur aguerri ou un simple amateur désireux de tester votre swing sur le green, un bon équipement reste de rigueur.

Les clubs de golf

Le club de golf est au golfeur ce que la raquette de tennis est au tennisman. Il existe différents modèles, mais leur composition reste identique. Le club de golf est composé d’un grip, l’endroit où le golfeur pose sa main, du shaft, la tige du club, la tête du club et sa face. Ces différents composants sont à prendre en considération lors de l’achat d’un club de golf. Le choix du club idéal se fait en effet en fonction du niveau de jeu du golfeur et de sa morphologie. Pour une meilleure prise en main, il est ainsi indispensable de choisir un modèle dont le grip est à la bonne dimension. Si la manche est de trop petite taille, des mouvements parasites se créent alors que s’il est trop grand, la prise en main devient plus rigide. Le shaft peut être en graphite ou en acier. Le club en acier sollicite beaucoup le dos et permet des mouvements plus techniques. Il convient donc aux joueurs professionnels et de grand gabarit. Le modèle en graphite offre plus de maniabilité puisqu’il est à la fois plus léger et plus souple. Il est l’idéal pour les joueurs débutants et les golfeurs occasionnels. Le choix d’un club de golf se fait également en fonction de la tête de l’équipement. La taille de la tête de golf détermine en effet la facilité à frapper la balle. Il existe trois tailles de tête de golf : standard, mid-size et over-size. Plus la taille de la tête est importante, plus le joueur aura de facilité à taper dans la balle, mais en contrepartie, le coup sera beaucoup moins précis. Les professionnels et les grands joueurs optent volontiers pour les clubs équipés d’une tête de taille standard ou mid-size. Les golfeurs débutants peuvent quant à eux se contenter d’un modèle doté d’une taille over-size.

Le choix du club de golf se fait aussi en fonction du type de coup à effectuer. Pour obtenir plus de tolérance, c’est-à-dire, pour corriger les erreurs de centrage qui surviennent au moment de frapper la balle, il est important de choisir un club doté d’une tête évidée et d’une semelle large. La répartition des masses se fait ainsi au niveau des périphéries et le lever de la balle sera plus aisé. Une tête over-size fera ainsi très bien l’affaire. En ce qui concerne le shaft, il peut être en fer, ce qui permet au joueur d’avoir une prise ferme devant la face au moment de l’impact. Pour un coup puissant, c’est-à-dire, un coup capable d’envoyer la balle à grande distance, il faut privilégier les modèles dotés d’une manche en graphite. La tête de club doit, quant à lui, présenter un centre de gravité beaucoup plus bas. En effet, plus la tête du club est abaissée, plus le golfeur aura de la puissance. Les têtes mid-size font ainsi très bien l’affaire. Pour obtenir un coup beaucoup plus précis, une tête dotée d’un centre de gravité assez haut est à privilégier. Le vol de la balle en sera plus tendre et le jouera pourra davantage contrôler sa direction. Un shaft en acier est à privilégier pour limiter au maximum la dispersion au niveau de l’impact. La semelle doit aussi être fine.

Les sacs de golf

Pour transporter vos clubs et autres équipements de golf à travers les parcours, vous avez besoin d’un sac. Il existe quatre types de sac de golf : le sac chariot, le sac portable de practice, le sac portable à l’épaule et le sac tour. Tous ces modèles, sauf le sac chariot, peuvent être portés par le joueur lui-même. Le choix dépend essentiellement de l’usage que vous réservez au sac. Le sac chariot, comme son nom l’indique, se place exclusivement sur un chariot. Il est fort appréciable lors des compétitions puisqu’il est assez vaste pour contenir aussi bien des équipements que des boissons, des vêtements, une collation, etc. Les sacs trépieds peuvent, quant à eux, se porter aux épaules, puis posés en équilibre par terre grâce à un trépied. Quel que soit le type de sac de golf que vous choisissez, il y a des critères qui vous aideront à faire votre choix. L’un de ces critères de choix est le poids du sac de golf. Les modèles actuels ne sont plus uniquement faits dans des matières lourdes comme le cuir ou le PVC. Il existe désormais des modèles faits en Nylon qui affichent un poids plume. Le poids moyen d’un sac de golf varie actuellement de 1,2 à 4 kg, en fonction de sa taille. Cette taille correspond au diamètre d’ouverture du sac. Elle est exprimée en pouces et varie de 6 à 11 pouces en moyennes. Le choix du sac idéal dépend de l’équipement que vous désirez y ranger, mais d’une manière générale, un modèle de 8 pouces est largement suffisant pour contenir une série complète de clubs de golf.

L’autre critère de choix du sac de golf est la présence de rangement. En compétition, l’idéal est de choisir un modèle qui contient beaucoup de poches et qui plus est peut s’ouvrir assez largement pour permettre au golf d’attraper aisément ses affaires, sans perte de temps inutile. Mais même pour un joueur amateur, un sac aux multiples poches est toujours utile. La plupart des modèles disponibles actuellement sur le marché disposent, en plus des compartiments pour les clubs, des mini-poches pour contenir les tees, des poches doublés de velours pour les objets précieux, des compartiments pour les smartphones et même un rangement isotherme pour les boissons et les collations.

La maniabilité et la finition du sac définissent également la qualité d’un sac de golf. Les modèles les plus courants sont équipés de deux poignets, l’une en haut et l’autre en bas, ce qui facilite son chargement dans le coffre des voitures. Si vous optez pour un modèle à trépied, assurez-vous qu’il dispose d’une double sangle pour pouvoir équilibrer le poids du sac sur votre dos. Si vous êtes soucieux du détail, vous apprécierez sûrement les modèles de sacs équipés des toutes dernières innovations comme cette cartouchière pour abriter les tees ou encore ces rangements extérieurs pour mettre le putter.

Les balles de golf

Pour jouer au golf, vous avez aussi besoin de balles de golf. En règle générale, une balle de golf ne doit pas avoir un poids supérieur à 45,93 g ou 1,620 once. Son diamètre ne doit pas non plus être inférieur à 1,680 pouces ou 42,67 mm. À première vue, toutes les balles de golf se ressemblent, mais ne vous fiez pas à cette simple apparence. Chaque balle possède sa particularité et un modèle de mauvaise qualité peut nuire à vos performances. Pour vous aider à comprendre, sachez qu’une balle de golf est composée d’un noyau en caoutchouc flexible et d’une ou plusieurs couches. Le nombre de couches qui enveloppent le noyau détermine la qualité de la balle.

Le nombre de couches d’une balle détermine la qualité du coup porté. En règle générale, plus le nombre de couches est important, plus la balle parcourt une distance importante. À l’inverse, si la couche est fine, la balle parcourt moins de distance, mais le coup sera beaucoup plus précis. Un modèle « deux couches » est le moins cher. Il a l’avantage d’être solide, mais offre tout de même peu de « spin » une fois sur le green. Ce type de balle convient aux joueurs débutants ou moyens qui recherchent avant tout la distance et qui ont tendance à perdre leurs balles. Les « trois couches » offrent un peu plus de tendresse dans un petit jeu, tout en apportant plus de répondant lors des grands coups. Comme vous l’aurez compris, ce modèle de balle privilégie davantage la précision à la distance. Les modèles de quatre à cinq couches sont des balles haut de gamme. Ils sont très appréciés des golfeurs professionnels en raison de leur longueur au drive importante et leur toucher agréable sur le green.

Le choix de la balle de golf idéale dépend aussi de la vitesse de swing du joueur. En effet, le noyau de la balle, qui peut être comparé à un moteur, peut être plus ou moins dense en fonction des modèles. S’il est assez dense et que la vitesse de swing n’est pas importante, la distance parcourue par la balle sera réduite. Les femmes qui ont généralement un tempo lent peuvent ainsi utiliser les balles « ladies » qui sont dotées d’un noyau beaucoup plus mou que la plupart des balles du marché. Un autre exemple, un joueur qui a plutôt tendance à effectuer des slices ou à hooker sera plus performant s’il utilise une balle de trois-pièces, équipée d’une enveloppe en uréthane douce qu’une balle « quatre pièces » qui aura tendance à accentuer les effets à gauche ou à droite. Vous pouvez également vous référer à la compression de la balle pour déterminer le type de balle qu’il vous faut. La compression est un indicateur de la rigidité de la balle. Elle correspond à votre vitesse de swing. Les indices de compression des balles disponibles sont de 70, 80, 90 ou 100. Si vous avez une vitesse de swing d’environ 80 miles par heure, la balle la plus adaptée à votre jeu est celle qui possède un indice de compression 80.

Les télémètres et GPS de golf

Si vous faites partie de ces golfeurs chevronnés qui sont soucieux de leurs performances, investir dans des télémètres et des GPS de golf est un choix judicieux. Ces outils, véritables bijoux de technologie, vous aideront à améliorer votre expérience sur le green. Ils permettent également d’accélérer les parties de golf. Grâce à ces technologies de GPS embarquées, vous n’avez plus à repérer les différentes indications disponibles sur le parcours (boules bleues, rouges, jaunes, piquets, etc.) pour vous situer à peu près au niveau du parcours. Ces repères, qui en plus de ne pas toujours être très visibles, vous font généralement perdre du temps puisque si vous souhaitez avoir plus de précision sur la distance par rapport à votre cible, vous serez, par exemple, obligé de compter les pas, etc. ce qui peut vous faire perdre de précieuses minutes, surtout en compétition.

Le télémètre laser permet de mesurer une distance sur le parcours de golf. Cet outil vous permet ainsi de déterminer à quelle distance du drapeau vous vous trouvez à tout moment. Les informations fournies par le télémètre sont assez précises puisque la marge d’erreur est de plus ou moins un mètre. Selon la distance, vous pouvez ainsi vous montrer plus précis ou relâcher votre swing, ce qui contribue à améliorer votre performance de manière automatique. L’autre intérêt du télémètre laser est que vous pouvez aussi mesurer la distance qui vous sépare de n’importe quel autre point du parcours. Vous pouvez ainsi l’utiliser pour repérer à temps les obstacles tels que les bunkers, les arbres, ou encore les obstacles d’eau. Connaitre ces différents obstacles et leur profondeur le parcours vous permet d’ajuster judicieusement votre stratégie de jeu. Vous saurez ainsi s’il est plus avantageux de franchir l’obstacle ou de le contourner. Le télémètre vous sera ainsi très utile surtout si vous vous initiez à de nouveaux parcours.

Les montres GPS permettent également d’évaluer votre distance par rapport à un point précis. Son intérêt réside dans le fait qu’elle vous permet une grande mobilité et vous procure une information quasi instantanée. Contrairement au télémètre où vous devez encore viser votre cible, il vous suffit de jeter un coup d’œil sur votre montre pour obtenir en temps réel l’information précise sur la distance qui vous sépare de votre cible. L’autre intérêt des montres GPS de golf est qu’elles ne se contentent pas de proposer des informations sur votre distance par rapport à l’entrée, le milieu ou le fond du parcours. Cela ne signifie pas pour autant que la montre GPS est plus performante que le télémètre. En réalité, ces deux technologies sont complémentaires et peuvent s’utiliser au gré de vos envies, en fonction de vos objectifs de performance et votre stratégie de parcours. Il existe toutefois une petite exception pour certains modèles de télémètres laser qui peuvent ne pas être autorisés en compétition en raison de l’avantage concurrentiel trop important qu’ils peuvent vous apporter. Il s’agit des modèles équipés d’une technologie de compensation des pentes.

Les vêtements de golf

Pour parfaire votre panoplie du parfait golfeur, il vous faut des tenues adaptées. Actuellement, les vêtements de golf ne sont plus aussi ringards qu’ils étaient auparavant. Les culottes de golf bouffantes et les gilets bigarrés ont laissé la place à des pantalons bien coupés et des polos à la pointe de la tendance. Le choix est vaste que vous n’aurez que l’embarras du choix. Pour vous protéger du soleil, il y a l’indispensable casquette de golf à la fois légère et souple. Les modèles disponibles sur le marché sont traités contre l’humidité et possèdent un fort indice de protection des rayons ultra-violets, pour vous garder à l’abri des attaques des rayons du soleil. Polos légers et pantalons amples ou jupes de golf complètent la tenue.

Si vous désirez continuer à pratiquer votre sport favori même quand les conditions météorologiques se dégradent, il est indispensable d’investir dans des vêtements de golf particuliers. Si vous jouez sous la pluie, par exemple, vous devez choisir des vêtements qui vous éviteront d’être trempé à la fin du parcours. Le choix du vêtement de pluie idéal varie en fonction de votre temps d’exposition et de votre niveau d’exposition. Si la pluie est fine, de type bruine et que vous ne pensez rester sur le parcours que pour une durée limitée, vous pouvez choisir une tenue de pluie faite en tissu déferlant. Ce type de tissu a été spécialement traité pour résister à la pluie de faible quantité. Quand la pluie est fine, les gouttes d’eau se contentent de glisser sur le tissu sans vous imprégner. Une tenue de pluie imperméable devient indispensable dès lors que la pluie est plus importante ou si vous souhaitez rester assez longtemps sur le parcours. Quel que soit le type de vêtement de pluie que vous choisissez, ne négligez pas sa respirabilité, c’est-à-dire sa capacité à évacuer la vapeur d’eau et à maintenir votre corps à une température idéale, empêchant ainsi les refroidissements. Ce niveau de respirabilité des tenues de pluies se mesure à l’aide de deux échelles : le MVTR et le RET. Plus l’échelle MVTR est faible, moins le tissu possède une capacité de respirabilité. Au contraire, plus l’indice RET est haut, moins le tissu laissera échapper la vapeur d’eau. À titre d’exemple, un vêtement de pluie qui affiche un indice 6 RET ou MVTR 30 000 affiche une meilleure performance que d’autres.

Désormais aussi, si vous désirez continuer à travailler votre swing durant l’hiver, il n’est plus nécessaire de superposer les pulls au risque d’entraver vos mouvements et de perdre la fluidité de votre swing. Les marques de vêtements de golf ont importé les techniques utilisées dans le monde de la montagne pour créer des habits légers et thermorégulateurs. Ces vêtements à la fois légers et thermorégulateurs s’adaptent à votre corps comme une seconde peau. Ils vous tiennent chaud, tout en vous permettant de garder toute votre liberté de mouvement.